Faire appel à un guide pour visiter Rabat : bonne ou mauvaise idée ?

Rabat est une ville marocaine riche en histoire. La beauté de son architecture et ses nombreux lieux historiques en témoignent. Plusieurs endroits méritent le détour lors du séjour. Mais doit-on faire appel à un guide pour découvrir ses mille et une facettes ?

Les atouts d’avoir un guide à Rabat

Rabat fait partie des villes touristiques les plus visitées au Maroc. Recourir au service d’un guide local ou national est une très bonne idée pour un premier voyage. Ces professionnels possèdent un badge délivré par le Ministère du tourisme. Certains sont reconnaissables grâce à leurs djellabas blanches.

Pour une visite dans les monuments historiques et les sites touristiques du centre-ville, un guide régalera les touristes avec de nombreuses anecdotes et de rencontres insolites. Ils pourront sortir des sentiers battus et parcourir les ruelles de la ville sans avoir peur de se perdre. Ce professionnel connaît également les adresses des meilleurs restaurants de Rabat où les voyageurs pourront goûter aux spécialités culinaires de la région. Un guide marocain est également un rempart contre les arnaques en tout genre. Il protègera ses clients des sollicitations qui sont très fréquentes dans les lieux touristiques.  

Malheureusement, les meilleurs guides sont très sollicités. Il faut donc faire une réservation longtemps par avance pour pouvoir bénéficier de leurs services. Si les touristes n’ont pas forcément besoin d’un guide pour visiter le centre-ville, la présence de cet accompagnateur officiel est obligatoire dans les lieux isolés. Le fait qu’ils parlent plusieurs langues facilite la communication.

Pourquoi découvrir la ville de Rabat sans guide ?

Même pour une première visite à Rabat, les voyageurs disposent de plusieurs moyens pour découvrir tout ce qu’il faut voir sur place. Il y a tout d’abord les livres de voyages et les cartes de la ville où ils pourront voir la liste des monuments et sites touristiques à visiter : la Tour Hassan, le mausolée de Mohamed V, la nécropole de Chellah, la Kasbah des Oudaias, la médina, les Jardins Andalous, etc. Les hôtels de Rabat proposent en général des brochures touristiques à destination de leurs clients. Enfin, les adeptes des nouvelles technologies peuvent se servir d’un GPS pour se guider à travers la ville.

Le coût du service d’un guide officiel est assez élevé même pour une demi-journée, que ce soit pour visiter le centre-ville ou les sites touristiques aux alentours de Rabat. Les voyageurs pourront donc économiser cette dépense en choisissant de se débrouiller tous seuls.

 

Français