Les endroits culturels et historiques à visiter à Rabat

Rabat recense de nombreux monuments historiques et sites culturels qui méritent le détour. Pour pouvoir visiter tous les endroits importants, il est conseillé de planifier par avance le parcours puisqu’ils sont assez éparpillés dans la ville.

Que voir et visiter dans la ville ?

La médina est considérée comme le cœur de Rabat. Ce lieu incontournable peut servir de point de départ pour la visite des sites historiques et culturels de la ville.

La Nécropole de Chellah

Le premier arrêt sera à la Nécropole de Chellah se situant dans le Sud-Est du centre-ville. Les vestiges de l’époque romaine, de l’ère berbère et du temps des Mérinides sont encore présents sur les lieux. Le minaret est maintenant le fief des cigognes. Les visiteurs apprécieront la magnifique vue sur le fleuve Bouregreg lors de leur venue.

Le musée archéologique de Rabat

Ce musée a vu le jour dans les années 30. Il retrace l’histoire du Maroc depuis la préhistoire grâce aux objets d’art découverts lors des fouilles menées dans de nombreux sites archéologiques du pays notamment celui de Banassa et de Volubilis. Poteries, statuettes et d’autres objets décoratifs y sont exposés en permanence. L’élément phare du musée est sans doute l’Ephèbe couronné de lierre, une statue de bronze découverte sur le site de Volubilis.

Le mausolée Mohammed V

Pendant 10 ans, l’architecte Vo Toan et près de 400 artisans ont accompli un travail remarquable pour donner naissance à ce magnifique chef d’œuvre en 1971. Dans ce mausolée,  se reposent les rois Mohammed V et son fils Hassan II. Les matériaux nobles mis en œuvre dans sa construction ont été importés du monde entier : tuiles vertes pour la toiture et marbre blanc venant d’Italie, bois de cèdre et d’acajou originaire du Liban, etc.

La Tour Hassan

Au XIIe siècle, le sultan Yacoub El Mansour a eu comme objectif d’ériger la plus grande mosquée du monde. Malheureusement, les travaux ont été arrêtés lors de sa disparition en 1199. Après le tremblement de terre de 1755, la Tour Hassan a survécu mais pas les colonnades. Aujourd’hui, elle est devenue le monument emblématique de Rabat.

La Kasbah des Oudayas

Cette forteresse datant du XIIe siècle offre une vue magnifique sur le fleuve Bouregreg. Plusieurs portes d’entrée ont été construites le long de la muraille qui entoure les lieux. A l’intérieur, les constructions de couleur bleu et blanc attirent l’œil. Après une agréable balade dans les jardins andalous et les ruelles de la kasbah, s’asseoir à la terrasse du Café Maure pour déguster un thé à la menthe est devenu une tradition. 

 

Français